Le savoir : carburant du développement

La connaissance est exponentielle

La connaissance est sans limite, et traverse les siècles, contrairement à nous !
La connaissance est sans limite, et traverse les siècles, contrairement à nous !
Entre le début et la fin de votre vie, votre niveau de connaissance aura considérablement grandit. Ce bien précieux est pourtant encore banalisé, et sous estimé. Car savez-vous que contrairement à un bien "matériel" que l'on divise, la connaissance est exponentielle ? 
En effet, elle se multiplie dès lors qu'on la partage. Si je donne de la connaissance, je ne sors pas plus bête une fois celle-ci partagée.  Je ne la perds pas. Je vais par contre apporter de la connaissance supplémentaire à d’autres individus. Je peux même dire que je les enrichie !

Les deux principes forts de la connaissance

la connaissance se multiplie

C'est plutôt une bonne nouvelle non ! Car en effet, si j'ai cent euros sur moi, et que je vous donne cinquante euros, il ne me reste plus que cinquante euros. Si je donne vingt euros à une seconde personne, il ne me reste alors plus que trente euros.

De même, si ma maison prend feu, je perds tout ! Y compris tout ce qu'il y avait dedans. Les photos de famille. Les bijoux...

Par contre, pour la connaissance c'est différent. Si je vous dit ce que je connais sur un sujet que vous affectionnez. Si je vous montre comment je mets en pratique ce que je sais. Alors vous sortez de là avec de la connaissance. Cependant, de mon côté je n'ai rien perdu. J'y ai même pris plaisir !

Pour faire simple, il suffit de retenir ces deux principes de base :
  • Un bien matériel se divise
  • La connaissance (bien immatériel) se multiplie
Mais il y a aussi une mauvaise nouvelle !
En effet, les échanges ne sont  pas instantanés. On peut transférer des millions, donc des biens matériels, en quelques secondes via un transfert bancaire. On peut faire l’acquisition d’un bien juste après son achat. Que ce soit une paire de chaussures. Une voiture. Une maison... 
 
Le transfert de connaissance quant à lui demande du TEMPS...

la connaissance : source d'idées révolutionnaires !

L'autre bonne nouvelle, c'est que si le transfert de connaissances prend du temps, par contre c'est la combinaison de plusieurs connaissances qui donne naissance à une nouvelle. Elle peut être sans grand intérêt à la base c'est sûr. Mais elle peut aussi donner lieu à une idée révolutionnaire ! Tout part d'une idée. D'une réflexion...

C'est de la combinaison de diverses connaissances que naît la créativité.

Vous comprenez mieux l'importance des échanges. De partager des retours d'expérience. Ainsi, peut-être que demain vous ferez partie de celles et ceux qui ont eu une idée géniale, et développer un nouveau service ou produit inégalé ! 

l'intérêt majeur de se degager du temps pour enrichir ses connaissances ?

Les journées sont toutes les mêmes pour chacun d'entre nous. Vous comme moi disposons de 24h.

Cependant, certaines personnes ont un tel emploi du temps, qu'il leur est difficile de se dégager du temps. Pour autant, on s'aperçoit en regardant d'un peu plus près, que si une personne, aussi occupée soit elle, a une passion, elle trouvera toujours le moyen de se libérer quelques heures dans la journée ou la semaine. Là ou d'autres seront toujours trop occupés à courir après le temps.

Imaginez maintenant, réserver chaque jour dans votre emploi du temps 1h pour apprendre une nouvelle discipline. Cette heure peut être prise sur le temps passé sur les réseaux sociaux. Car soyons honnêtes, vous comme moi, avons vite fait d'y passer une heure !

Ou encore, à la place d'une série télévisée sans grand intérêt. Ou tout simplement à la place du journal télévisé, qui vous assomme chaque jour de mauvaises nouvelles et de catastrophes dans le monde.

Eh bien à la fin de l'année vous aurez accumulé ainsi plus de 360 heures. Ne pensez-vous pas que vous en aurez appris déjà beaucoup, avec seulement 1h par jour ?

A titre d'exemple un brevet de pilote nécessite moins de 200h d'apprentissage. Le niveau I en plongée, moins de 30h entre la théorie et la pratique...
Un expert n'est autre qu'une personne qui a consacré toute son attention, ainsi que du temps,
sur une discipline bien précise.

un pouvoir d'achat immense, et pourtant perdu !

Vous faites partie sans doute de ces personnes qui mettent de l'argent de côté chaque mois, pour plus tard... Pour les imprévus. Pour la retraite. Pour les enfants. Que sais-je encore ! Vous vous dites, comme moi : "au moins ce n'est pas de l'agent de perdu !". Et c'est plutôt bien d'être prudent. Et puis qui sait ? Demain votre pouvoir d'achat peu baisser, auquel vous serez content d'avoir mis de côté ce argent. Mais il peut aussi augmenter. Auquel cas vous pourrez aussi revoir à la hausse votre épargne.

Et c'est rassurant de savoir que vous pouvez compter sur cet argent. 

Cependant, vu la conjoncture actuelle, que vaudra votre argent demain ? Ça c'est une autre histoire !

Maintenant, si mon pouvoir d'achat c'est, comme nous l'avons vu juste avant : du temps et de l'attention. Contrairement à l'argent, si je ne le dépense pas, c'est perdu !

Oui ! vous lisez bien. C'est perdu. Vous pouvez racheter un bien matériel qui serait cassé. Vous pouvez gagner plus d'argent. Mais s'il y a bien une chose qui est définitivement perdue si l'on ne l'utilise pas à bon escient, c'est le temps. Les heures, les jours et les mois passent, sans que vous ne puissiez rien y changer. Vous ne pouvez pas mettre le temps sur un compte, pour l'utiliser plus tard...

Je vous laisse imaginer tout le temps perdu ces dernières années !

Une chose est donc à retenir. Une personne qui a beaucoup de temps libre. Qui a perdu son emploi par exemple. Si cette personne consacre un grande partie de son temps à porter toute son attention sur un sujet pour emmagasiner de la connaissance, elle sortira de cette période bien plus riche qu'elle ne l'imagine. Avec des connaissances qu'elle pourra faire valoir auprès d'un nouvel employeur par exemple.
Tout le monde dispose de temps à la naissance, contrairement au pouvoir d’achat. En supposant un accès à la connaissance égal pour tous, ce qu’internet est entrain de réaliser, tout le monde peut donc accéder à la connaissance, et changer le cours de sa vie.
Sans elle, impossible de développer ses connaissances...

comment dépasser cet obstacle de taille ?

Femme tete entre mains stress b
Difficile d'accéder à ses rêves lorsque le pouvoir d'achat ne suit pas ! Si je vais dans un magasin, et que je veux une voiture, mais que je n’ai pas le pouvoir d’achat, je ne peux pas repartir avec.
 
PAR CONTRE, si je veux exceller dans l’art de la magie, être un expert en neurosciences ou autre, cela me demandera du temps mais cela ne dépend que de moi.
 
Par conséquent, dans l’économie de la connaissance, l’obstacle majeur ce n'est pas le pouvoir d'achat, mais L'ENVIE 
 
Il y a tellement de chose dans lesquelles on peut dépenser notre attention et notre temps. Et ce temps perdu, nous ne pouvons le mettre à profit pour la connaissance.
 
Dans l'économie des biens et services, dans laquelle nous sommes baignés depuis des années, c'est l'argent qui détermine ce que je peux acheter. Ce qui peut me pousser à prendre de
mauvaises décisions, pour répondre à ce que je pense être un choix de vie.

Par contre, dans l'économie de la connaissance, c'est l'envie qui motive mes choix.
Ce qui donne un autre sens à la vie.

D'ailleurs, dans le mot envie il y a le mot VIE !
Il est vrai que, lorsque j’aime profondément, je peux consacrer tout mon temps et mon attention sans compter. Exemple mes enfants. Je peux leur consacrer toute mon attention, et prendre beaucoup de plaisir à le faire. Quand bien même, j'aurais pu reporter quelque chose d'important. Je suis persuadée que vous aussi, vous pouvez consacrer avec plaisir, du temps pour ce qui vous tient à coeur.

Il faut donc faire en sorte d’AIMER la connaissance que l’on souhaite posséder, pour avoir ensuite envie d’y consacrer son TEMPS. Sinon ça ne marche pas ! Et s'il y a un exemple qui est flagrant, c'est l'école.

Combien d'élèves décrochent, faute d'aimer ce qu'on leur enseigne. Et sans vouloir me pencher sur mon cas, je sais de quoi je parle ! Avant de faire apprendre, il faut faire aimer la connaissance qui va  être transmise. Ils sont de plus en plus nombreux ces élèves encore aujourd'hui, qui n'ont nul envie de passer des heures assis sur une chaise, à se gaver d'informations qui ne leur apportent aucun plaisir immédiat. Même si certaines leur feront cruellement défaut plus tard. Mais ils pourront toujours y consacrer du temps, s'ils le souhaitent. Car l'humain est un être de plaisir. Et surtout aujourd'hui les jeunes apprennent énormément en groupe. Il n'y a pas qu'eux d'ailleurs. Dans les entreprises nous en entendons de plus en plus parler. Le travail collaboratif, ça vous parle ?
Or à l'école nous sommes encore trop souvent en mode individuel. En mode compétition. Un mode d'apprentissage désuet et ennuyeux ! Il existe tellement de choses qui attirent l'attention, que l'école ne fait plus le poids. Les enseignants font ce qu'ils peuvent, mais beaucoup sont dépassés, car coincés dans un système encore trop rigide. Ou parfois encore, c'est eux qui sont trop rigides dans leur façon de penser. 

Or la connaissance a besoin de passion pour se transmettre. N'avez-vous jamais rejoint un groupe de passionnés. Quelle que soit leur passion, dès lors qu'ils se retrouvent l'énergie qui se dégage du groupe est puissante. Et c'est bien de là que naît l'envie d'aller plus loin encore...
 
Et vous. Pour quoi pouvez-vous avoir une réelle envie de consacrer du temps et de l'attention ? 
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Le savoir : carburant du développement