de la connaissance au savoir

La connaissance est exponentielle

Connaissance et savoir : le carburant du développement

Connaissance et savoir : le carburant du développement
Connaissance et savoir : le carburant du développement
Ceci n'est pas un scoop ! Et pourtant tout s'accélère ces dernières années. Je vous parle de la construction et la diffusion des connaissances, ainsi que leur usage, qui sont aussi anciens que l'histoire de l'humanité. 
C'est un processus historique qui traverse les siècles. Une évolution lente et progressive, restée inaperçue par le plus grand nombre, mais qui gagne du terrain depuis l'arrivée des NTIC (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication).

de la connaissance a la production 

Mais pourquoi cette évolution est passée inaperçue jusqu'ici me direz-vous ? Tout simplement parce-que toute l'attention était tournée vers la production. Que ce soit la production d'un bien ou d'un service. Et non vers les connaissances qui avaient été nécessaires, pour produire ces biens et services. Des connaissances acquises par l'apprentissage, la pratique, et l'usage. Trois types de connaissance dont parle notre précédent billet de blog.

Au fil du temps, de nouvelles branches voient ainsi vu le jour, mettant davantage en lumière les connaissances, comme par exemple les services R&D (Recherches & Développement) dont de nombreuses entreprises disposent désormais. La connaissance est ainsi devenue un "objet d'observation" et de "mesure", pour devenir un déterminant essentiel des performances économiques et sociales des entreprises et autres organisations.

connaissance et savoir : LE carburant du développement

La connaissance et le savoir, cumulés et mobilisés à des fins d'invention et d'innovation, créent de nouveaux savoirs. De nouvelles idées. C'est ainsi que de nouveaux produits, services, procédés voient le jour. Toute révolution, passe d'abord par des phases d'évolution, qui demandent plus ou moins de temps.

Aujourd'hui, l'innovation est plus que jamais d'actualité. S'il est vrai que la science et la technologie jouent un rôle important dans l'économie du savoir. Il en va de même pour des secteurs traditionnels, qui se transforment, jusqu'à demander plus de connaissances, et nécessiter des montées en compétences de la part de chacun d'entre nous.

A moins que vous ne viviez dans une bulle, vous aussi vous avez vu ces nouveaux services apparaître, et les sites fleurirent, proposant de nouvelles expériences clients :
  • Airbnb
  • Blablacar
  • Uber
  • Amazon
  • Le drive
  • etc...
L'idée n'est pas de dire que c'est bien ou pas. Mais bien de faire un constat. Le train est en marche, et bien en marche... Tout ceci a fait appel à beaucoup de connaissances, dans le but d'innover. Depuis toujours, l'homme a innové.

Quelle différence alors avec hier ? C'est le temps !

Auparavant une innovation prenait du temps. Ce qui permettait de s'approprier l'idée, puis le concept. Aujourd'hui, il n'y a pas une journée sans que l'on entende parler d'une innovation. Et ce, dans tous les domaines. Et les nouvelles technologies y sont pour quelque chose.

revolution technologique et explosion des connaissances

Depuis l'arrivée de l'ordinateur, il est évident que l'on connaît une révolution technologique qui accélère la digitalisation de l'économie, et l'explosion de la diffusion des connaissances, relatives aux innovations digitales. Sans oublier l'accroissement de nouveaux modèles d'affaires, et organisationnels, étroitement liés à cette nouvelle économie digitale. 

Cette dernière tendance joue évidemment un rôle prépondérant pour le futur... Ainsi entendons nous de plus en plus parler de : "travail collaboratif" . Un mode de travail dans lequel les personnes mettent en commun leurs connaissances, afin d'atteindre un objectif commun. 
travail collaboratif
Le travail collaboratif, qui privilégie la communication, les échanges et le partage de connaissances, est devenu possible grâce aux nouvelles technologies de l'information. Des outils qui permettent de maximiser la créativité et la productivité des personnes impliquées, même si celles-ci travaillent à distance.
Cette mutation, bien que progressive, s'est accentuée ces dernières années, et l'année 2020 marquée par la Covid 19, accentue encore le phénomène. Il est donc important, et même cruciale de s'intéresser à cette évolution, et d'y prendre part, avant qu'il ne soit trop tard...

comment développer facilement de nouvelles connaissances ?

Dans notre précédent billet de blog, nous évoquions les 3 principales types de connaissance : simple/approfondie/enrichies.

Aussi, se reposer sur vos acquis, est la pire chose qui vous puissiez faire ! C'est le meilleur moyen pour perdre pied, décrocher, et laisser la place à d'autres... Mais vous n'êtes pas ici par hasard. Si vous lisez cet article, c'est que comptez pas vous laisser dépasser si vite. Et vous avez raison. Félicitations !

Pour cela, il est primordial de :
  • vous informer continuellement 
  • mettre à jour vos connaissances
  • vous intéresser aux autres, aux nouveautés
  • ne pas cesser d'apprendre
  • passer de la connaissance à la pratique 
  • continuer à être curieux
  • ne pas laisser le doute prendre trop de place
  • ...
fullsizeoutput f4a
Il est urgent de prendre consciente dès maintenant des enjeux qui se jouent. De se poser les bonnes questions sur nos connaissances. De quelles façons celles-ci peuvent-elles aider bon nombre de personnes ? Comment les mettre à profit ? Mettre en place de nouvelles collaborations, et développer ainsi de nouveaux produits et services utiles.

Ignorer cette réalité, par déni, ou par peur de devoir affronter nos propres limites est LE danger le plus grand. Car plus le fossé est profond, plus il devient difficile de remonter la pente... 
Et vous, avez-vous pleinement conscience de l'importance, et de l'enjeu que représente  l'économie de la connaissance ? 
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

de la connaissance au savoir

La connaissance est exponentielle