Le nomadisme numérique

Astuce : comment se créer un univers grâce à une mascotte !

Un projet qui fonctionne, nécessite un univers : des couleurs, un logo, une identité forte. C'est d'autant plus vrai lorsque l'on parle d'enseignement à distance. Car sur le web il faut vous démarquer.  Et pourquoi pas une mascotte justement ! Il y a un moment que je tanne mes associés, Hichem et Vincent pour me faire seconder, et avoir un représentant.

Et vous savez quoi ? Cette idée a porté ses fruits...

Les pistes pour se construire son univers

Mais comme vous vous en doutez très certainement, avant de passer de l'idée au projet, il y a des étapes incontournables. Comme faire un premier tour d'horizon entre ce que vous voulez, et ce que ne voulez pas. Depuis la forme. La couleur. Jusqu'à l'expression...

Il nous aura donc fallu quelques semaines, entre la première ébauche, et la dernière version. Pas facile de trouver le personnage qui nous corresponde ! Sérieux, mais pas trop. Expressif sans tomber dans le personnage de bande dessiné trop typé.

Mais aussi Fun et sympathique... A l'image de l'équipe quoi ! La tâche n'était pas simple.

Merci à Maigane, de l'agence "Mon Atelier Coloré" pour son écoute, et ses diverses propositions.

Le voilà donc sous ses différentes expressions, selon l'humeur du moment ! Différentes postures aussi. Vous le retrouverez désormais sur : des billets de blog,  les réseaux sociaux, des supports et autres documents. Il fait partie de la famille maintenant !

Ses différentes expressions :

EKOO illustration FINAL 05

Ses différentes postures :

EKOO illustration FINAL 06

De la première proposition au personnage final

Comme je vous le disais, avant d'arriver à trouver le personnage qui nous corresponde, il aura fallu partir d'une première proposition. Proposition qui s'appuie sur un premier échange. Ensuite il faut ajuster. Chercher sur internet des personnages qui nous interpellent de par leur originalité etc... pour affiner l'idée de départ, et donner un axe au graphiste.

Ensuite, une que fois le personnage prend forme, nous avons souhaité avoir différentes postures et expressions. Accentuer certaines parties du visage. Comme les oreilles. Le nez. Les sourcils. Mais aussi changer sa coupe de cheveux. Sa morphologie, pour lui donner plus de relief. Plus d'aplomb. Voilà donc, comment dans les grandes lignes, un personnage prend forme.

Si vous aussi vous penser créer un personnage, vous avez ainsi des informations qui pourront peut-être vous faire gagner du temps, et vous faciliter la tâche dans sa mise en oeuvre.
BONUS : découvrez juste en dessous la première proposition, à partir de laquelle tout est parti.  Vous verrez ainsi l'évolution. 
Image 09 11 2020 a 12 27
Image 09 11 2020 a 12 28
Image 09 11 2020 a 12 31
Comme vous pouvez le voir, le premier personnage était un peu trop sage à notre goût. Trop "lisse" ! On lui a fait une nouvelle coupe de cheveux. La moustache, nous a donné l'idée de la barde naissante etc... Pour arriver à notre personnage fétiche. 
Voilà, vous savez tout sur la naissance d'une mascotte. Peut-être que cela vous inspira vous aussi !

J'espère que vous aussi vous aimerez notre nouveau venu.

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Vos réactions (4)

Superbe ce personnage est dans l'air du temps ne ressemblant à personne en particulier mais bougrement sympathique
J'adhère

par Patrick , il y a 3 semaines

Merci Patrick 👍

par véronique , il y a 3 semaines

J'adoooore ! C'est quoi son p'tit nom 😉 ?!

par Eve-Anne , il y a 3 semaines

On en reparle très vite 😜 Faut commencer à y réfléchir...

par véronique , il y a 3 semaines

hello, bon j'y ai pensé pendant un moment hier soir ! voilà ce qui m'est venu pour le moment.
Vik ou Vikoo ( V pour vincent et veronique / i qu'on entend dans hichem/ et k ou koo de ekoo2)

par christel , il y a 2 semaines

Bjr Christel, Wahou ! intéressant ça cogite dur 👍 C'est noté. Merci de ta participation. C'est noté. Réponse en fin de semaine. On va avoir l'embarras du choix 😜

par véronique , il y a 2 semaines

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Le nomadisme numérique