Transmédialité

Le trop plein d'informations : un vrai problème de société !
Le trop plein d'informations : un vrai problème de société !

quoi faire devant tant d'informations ?

La quantité d'informations s'est accrue de façon exponentielle ces dernières années, depuis l'arrivée du web. Mais si disposer d'informations est un vrai plus, l'inverse est également vrai...

Fini l'époque où il nous fallait aller à la pêche aux informations dans les revues spécialisées difficilement accessibles, les encyclopédies ou encore se rendre dans une bibliothèque. Un frein aux développement des connaissances pour bon nombre de personnes. Aujourd'hui c'est tout le contraire. Oui mais voilà, si l'information est accessible par tous en quelques clics désormais, nous sommes face à un problème de taille qu'il faut prendre en considération. En effet comment démêler le vrai du faux ?

Ne vous est-il jamais arrivé de chercher une information, face à un problème que vous souhaitiez résoudre ? Vous voilà derrière votre ordinateur à poser votre question sur votre moteur de recherche préféré (LE réflexe numéro un aujourd'hui d'un maximum de personnes). Cet ami qui vous veut du bien et vous apporte la solution sur un plateau il paraît ! Et voilà que les propositions pleuvent...

La première épreuve, est celle de choisir vers quelle source se tourner. Mais attention, car voilà que certains mots, certaines tournures de phrases peuvent nous amener dans une fausse direction ! Et les publicitaires, les marketeurs, ou encore les personnes ayant une certaine habilité avec les mots se font plaisir pour vous attirer, à tort ou à raison.

Un peu comme si vous étiez au régime, et qu'un ami "qui vous veut du bien" lui aussi, vous emmène dans des pâtisseries qui regorgent de douceurs, toutes plus belles que les autres, et vous les commente avec son enthousiasme de gourmet avisé ! Vous ne pourrez résister longtemps à l'appel de la gourmandise, alors même que vous tentez de freiner votre appétit depuis des semaines pour ce genre de mets. Ces arguments produiront rapidement leur effet.

Vous ne voyez pas le rapport avec l'information ? Je veux parler ici de biais cognitif ! Ou plutôt de la dérégulation du marché cognitif, qui a pour conséquence de capter notre attention, bien souvent pour le pire malheureusement.

Sans rentrer dans les détails, en prendre conscience, c'est le premier pas pour se protéger. Ensuite il convient de cultiver son esprit critique en croisant différentes sources d'informations, pour se faire sa propre opinion, et sa propre expérience. Car n'oubliez pas que la connaissance s'acquière par l'expérience. Tout le reste n'est que de l'information.

comment faire face à ce trop plein d'informations ?

1608024863742
Comment ne pas perdre tout son temps dans les méandres du web, et ressortir de là avec plus de questions encore, et de doutes par la force des choses ! Car l'objectif premier est bien que la récolte d'informations soit la plus efficace et efficiente possible. Que ce soit à titre privé ou professionnel, nous devons tous faire avec cette déferlante d'informations, que ce soit à la télévision, à la radio, sur les réseaux sociaux, dans les journaux, sur le web...

C'est même devenu un casse tête ! L'information envahie notre quotidien, pour au final représenter une vraie source de stress dès le plus jeune âge. Et il en va de même au travail, que ce soit pour le salarié, le dirigeant ou encore l'entrepreneur. 

En tant qu'entrepreneurs, à la tête de petites structures notamment, nous connaissons bien ce problème. Mais ne vous y trompez pas, les dirigeants de grandes entreprises ont également cette problématique. Simplement ils ont un atout de taille : une "stratégie de l'information" qui leur permet de gagner du temps, obtenant ainsi des informations utiles et nécessaires, dans leurs prises de décisions pour atteindre l'objectif souhaité, selon une étude menée par Davide Nicolini, Maja Korica et Keith Ruddle (article intitulé "staying in the know", publié dans l'édition estivale 2015 de la MIT Sloan Management Review.)
Cette stratégie s'appuie sur 3 grands piliers :
  • une routine bien établie
  • un réseau "actif" de relations
  • nouveaux outils de communication
C'est bien beau tout ça, mais vous allez certainement me dire que vous n'êtes pas un dirigeant de grande entreprise, mais plutôt un entrepreneur à la tête d'une TPE ou PME, peut-être même travaillez-vous seul(e), et que de ce fait, leurs objectifs et les vôtres sont bien différents ! Et je suis tout à fait d'accord avec vous. Mais si l'on y regarde de plus près, chacun de nous peut s'en inspirer, et adapter leur savoir faire à son activité.

Voyons dans les grandes lignes, en quoi consiste plus précisément leur façon de faire. 

La routine de quête d'informations du dirigeant d'entreprise

Dans un premier temps, ces dirigeants ont une routine quotidienne, hebdomadaire, mensuelle, à laquelle ils ne dérogent pas. S'informer via le biais de revues et sites spécialisés dont la réputation n'est plus à faire. Egalement tout aussi pratiqué, des rencontres et échanges plutôt formels avec d'autres dirigeants en interne, membres du conseil d'administration leur permettant ainsi de compléter les informations déjà glanées ici et là, et de pouvoir les conforter dans leurs prises de décisions.

un réseau "actif" pour élargir les sources d'informations

Dans un second temps, ces mêmes dirigeants possèdent en parallèle, un réseau de relations bien actif. On ne parle pas ici des cartes de visite entassées dans le fond du tiroir. D'où l'accent mis sur le terme "actif" ! Il s'agit là d'une manne d'informations précieuses, obtenues plutôt de façon informelle cette fois. Ces informations utiles proviennent d'employés ayant une grande expérience terrain. Qu'ils soient en poste dans l'entreprise ou dans d'autres entreprises, voire même en retraite. Viennent ensuite s'ajouter des homologues en poste dans d'autres structures. Tout ces croisements et ces échanges d'informations leur permettent de prendre de la hauteur.

Les nouvelles technologies de l'information

A ces deux premiers piliers, s'ajoute bien évidemment l'utilisation des nouveaux outils : e-mailing, médias sociaux, articles via des banques de données... Là aussi les sources sont savamment sélectionnées, tout comme le temps alloué par jour. 
A NOTER : Si au premier abord, cela peut paraître contraignant, en fait c'est tout le contraire. De cette contrainte justement naissent de nouvelles idées, par le simple fait que le cerveau n'est pas constamment accaparé, ni surchargé, mais dispose d'un "temps de cerveau disponible".

comment s'inspirer des grands dirigeants ?

de l'information à la transformation

Je vais vous avouer une chose ! Que de temps j'ai pu perdre, à chercher LA bonne information qui me ferait dire que je détenais une information véridique, fiable et indiscutable. Et vous savez quoi ? Toutes les informations sont discutables, voire opposables. Des heures à essayer de me convaincre qu'untel avait raison et plutôt qu'un autre. Mais au final chacun détient une part de vérité ! C'est aussi cela qui permet d'alimenter notre propre façon de voir les choses, et de cheminer. Sans cette vision, vous vous enfermez dans vos certitudes, des certitudes qui peuvent concourir à votre perte, par votre entêtement. 

Jusqu'au jour où j'ai rencontré un entrepreneur solo, très informé sur de nombreux sujets, ouvert à discussion, et surtout des plus efficaces qu'il m'ait été permis de rencontrer jusqu'ici, malgré la quantité d'informations qu'il recevait, tout comme vous et moi. Sa priorité est simple :  sélectionner avant tout les informations qui lui permettent de passer rapidement à l'action. Et c'est passant ainsi à l'action de façon répétée, qu'il est parvenu à développer son activité, et la transformer en une entreprise rentable et durable. Aujourd'hui il est même investi dans différents projets, apportant ses connaissances et son savoir à chacun de ses partenaires.

le secret de son efficacité

Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de C cdbfb
Il faut savoir qu'il est régulièrement en contact avec des chefs d'entreprises qui ont plutôt une belle réussite, même si je vous l'accorde, il y a autant de réussites que d'individus. Disons que ces personnes sont parvenues à des postes importants qu'elles ambitionnaient, avec beaucoup d'informations à traiter chaque jour, afin de prendre les meilleures décisions possibles. Comme je le soulignais plus haut, le fait de côtoyer des personnes d'horizons différents, avec cependant un objectif similaire, ici l'efficacité dans la prise de décision, permet d'obtenir des informations précieuses, que vous pouvez adapter et reproduire pour vous et votre activité professionnelle.

C'est ainsi qu'aujourd'hui il a pu développer différentes activités,  dont certaines visionnaires pour l'époque, sans jamais se noyer parmi la masse d'informations contradictoires, entre l'entourage, les médias et autres sources d'informations diverses et variées. Chacune de ses journées sont productives et bien cadrées, de façon à aller à l'essentiel, sans se laisser polluer. Il a adopté en fait de vrais réflexes qui le préservent des pièges de l'information à outrance.

Voilà les grandes lignes de son efficacité, qu'il partage volontier :
  • routine quotidienne mais avec des temps de pause obligés
  • plan de pilotage journalier et hebdomadaire bien définis
  • objectifs ambitieux mais réalistes
  • méthode des petits pas pour rester focus en vue d'atteindre ses objectifs
  • une sélection d'outils pour gagner du temps (moteurs de recherche, applications...)
  • une vision à 360° de son activité
  • ...
En résumé, le fait de croiser ses sources d'informations, et surtout d'être vigilant sur la source, lui permet de gagner beaucoup de temps. On ne le répètera jamais assez "le temps c'est de l'argent !". Une phrase qui a tout son sens ici.

transformez le flot d'informations en bénéfice

819285
Si pouvoir accéder facilement à l'information est une bonne chose à la base, il n'est pas moins vrai qu'il faut faire preuve de méfiance et ne pas croire tout ce qui est dit ou écrit. Une phrase que j'ai souvent entendu dans la bouche de mon père, et qui me revient régulièrement à l'esprit : "le papier ne refuse pas l'encre !"

Il en est de même pour le web aujourd'hui bien entendu. C'est même encore plus vrai, vu la facilité pour divulguer de fausses informations à partir d'une simple rumeur. Informations qui sont partagées à maintes reprises, complétées, pour ensuite devenir une vérité pour un groupe de personnes. Et c'est bien là tout le danger. Il est donc important, je dirais même primordial, d'écouter ce qui se dit, que ce soit dans son cercle de relations, que lors de débats ou conférences. De lire des livres. De s'informer via le web et les groupes de discussion bien entendu, mais surtout de cultiver son esprit critique. Attention. Cela ne veut pas dire critiquer !

Il s'agit d'adopter une pensée de « mise en doute », pour n'accepter pour vraie ou réelle, aucune affirmation ou information, sans l'avoir au préalable examinée. Que ce soit par le biais de sa propre réflexion, d'une documentation approfondie sur le sujet, via des sources fiables, ou encore d'une démonstration logique.

Pour cela ayez toujours en tête ce principe fondamental :
  • prenez conscience que vous ne pouvez pas tout maîtriser
  • considérez la valeur pratique de l'information
  • ayez conscience du pouvoir et de la puissance des mots
  • fixez vous des limites à la consommation d'informations
  • ne pensez jamais que les choses soient acquises
  • confrontez vos idées avec des idées nouvelles 
Voici donc quelques conseils pratiques, qui j'espère vous aideront à prendre du recul, et analyser votre propre comportement face à l'affluence d'informations auxquelles nous faisons tous face depuis ces dernières années. Car la captation de toute notre attention via l'envoûtement des écrans, est le grand danger du siècle. Il vous appartient donc de prendre du recul, et d'adopter les bons réflexes pour entrainer votre esprit critique le plus longtemps possible.
Et vous, comment faites-vous pour ne pas vous laisser submerger par les informations, et développer votre esprit critique ?
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Transmédialité